• visual2.png

    AfroReb : au cœur de la lutte contre la rage en Afrique

    Chaque année, ce sont plus de 20 000 personnes qui meurent de la rage en Afrique. Le groupe d'experts AfroREB se réunit régulièrement pour faire le point sur la rage et proposer des solutions pour lutter efficacement contre cette maladie.

  • visual1.png

    L'Afrique: une zone à haut risque rabique

    La rage est perçue comme une maladie rare et ne reçoit pas la priorité et l'attention qu'elle mérite. En Afrique, elle reste une maladie bien souvent négligée avec seulement un cas sur 160 déclaré. La plupart des décès dus à la rage pourraient être évités par l'administration rapide d’un vaccin dans le cadre de la prophylaxie post-exposition.

  • test_afroreb_6.jpg

    8-10 octobre 2013: 4ème rencontres Afroreb, Dakar (Sénégal)

    Le réseaux AfroReb s'est réuni à Dakar du 8 au 10 octobre 2013. Cette 4ème réunion depuis la création du réseau en 2008 à été l'occasion d'aborder le problème de la rage en Afrique.

Le groupe

AfroREB (Bureau d’Experts de la Rage du continent Africain) est un réseau francophone regroupant des spécialistes de la rage, des médecins, des chercheurs et des représentants des ministères de la santé et de l’agriculture, de 15 pays d’Afrique du Nord et de l’Afrique sub-saharienne:

  • Côte d'Ivoire
  • Niger
  • Bénin
  • Gabon
  • République Centrafricaine
  • Burkina Faso
  • Madagascar
  • Sénégal
  • Cameroun
  • Mali
  • Togo
  • République du Congo
  • Maroc
  • Algerie
  • Tunisie

L’objectif d’AfroREB est de contribuer à la lutte contre la rage en trouvant des solutions adaptées à la situation en Afrique. Les membres d’AfroREB se rencontrent régulièrement pour faire le point sur la situation de la cette maladie négligée et élaborer des plans d’action

 

 

AFROREB reconnaît le soutien de Sanofi Pasteur, pour plus d'information contactez-nous.

Copyright © 2012 Sanofi Pasteur SA. Mentions légales

This page last update on: 11.02.2014